Taille du texte

Mot-clef : ‘Primaires socialistes’

Investiture de F Hollande

Convention d’investiture de François Hollande pour l’élection présidentielle de 2012

La Convention nationale d’investiture de François Hollande pour l’élection présidentielle de 2012 s’est déroulée à Paris, samedi 22 octobre. J’étais bien évidemment présent. Ce grand moment de rassemblement autour de notre candidat a réuni plus de 4000 militants et sympathisants, tous porteurs de la même volonté d’incarner une véritable alternative à la politique Sarkozy. Point d’orgue et conclusion de nos Primaires citoyennes, cette journée nous a permis, à tous, de nous retrouver sur nos valeurs communes incarnées par le projet socialiste.

Après cette première étape réussie, apprêtons-nous à livrer une campagne qui risque d’être difficile si l’on en croit les attaques déjà portées par la droite. Nous devrons y jeter toutes nos forces et notre conviction et ne pas décevoir les électeurs qui nous font confiance.

Primaires citoyennes

Primaires citoyennes : La démocratie y a gagné et le PS aussi !

L’organisation des primaires citoyennes était un exercice difficile, d’une part par sa mise en œuvre et d’autre part, par l’incertitude de la fréquentation des électeurs de Gauche lors de ces deux tours de scrutin. A l’issue de ce processus démocratique inédit, nous pouvons affirmer que le pari est réussi puisque le Parti socialiste et les Radicaux de gauche ont démontré qu’ils étaient capables d’organiser ce scrutin dans des conditions exemplaires en mobilisant et réconciliant avec le débat politique près de 3 millions de votants.

Dans le département de l’Allier, 12952 électeurs ont participé au vote du second tour, ce qui représente une progression de la participation de près de 10% par rapport au premier tour. Dans les bureaux de vote montluçonnais (Boris Vian 1 et 2 – Salicis 1 et 2), cette progression a même été portée à 11,5 %. Globalement pour le département, François Hollande a obtenu 62,8 % des suffrages (56,6 % au niveau national) et Martine Aubry 37,2% (43,4 % au niveau national).

Indépendamment des chiffres qui concrétisent cette belle victoire de démocratie participative attendue par nos concitoyens, les socialistes et les radicaux de gauche se sont réunis dans cette primaire pour choisir leur champion François Hollande pour battre en 2012 notre adversaire politique Nicolas Sarkozy.

La convention nationale d’investiture de François Hollande se tiendra à Paris, samedi 22 octobre.

François Hollande et Martine Aubry au soir du second tour

 

Primaires PS gagnant

Primaires citoyennes : La démocratie y a gagné et le PS aussi !

L’organisation des primaires citoyennes était un exercice difficile, d’une part par sa mise en œuvre et d’autre part, par l’incertitude de la fréquentation des électeurs de Gauche lors de ces deux tours de scrutin. A l’issue de ce processus démocratique inédit, nous pouvons affirmer que le pari est réussi puisque le Parti socialiste et les Radicaux de gauche ont démontré qu’ils étaient capables d’organiser ce scrutin dans des conditions exemplaires en mobilisant et réconciliant avec le débat politique près de 3 millions de votants.

Dans le département de l’Allier, 12952 électeurs ont participé au vote du second tour, ce qui représente une progression de la participation de près de 10% par rapport au premier tour. Dans les bureaux de vote montluçonnais (Boris Vian 1 et 2 – Salicis 1 et 2), cette progression a même été portée à 11,5 %. Globalement pour le département, François Hollande a obtenu 62,8 % des suffrages (56,6 % au niveau national) et Martine Aubry 37,2% (43,4 % au niveau national).

Indépendamment des chiffres qui concrétisent cette belle victoire de démocratie participative attendue par nos concitoyens, les socialistes et les radicaux de gauche se sont réunis dans cette primaire pour choisir leur champion François Hollande pour battre en 2012 notre adversaire politique Nicolas Sarkozy.

La convention nationale d’investiture de François Hollande se tiendra à Paris, samedi 22 octobre.

Primaires

Primaires citoyennes : un succès confirmé pour la démocratie

Avec plus de 2 millions ½ de votants au niveau national, les Primaires citoyennes sont un véritable succès. Même la droite est obligée de le reconnaître. Elle nous envie d’ailleurs cette initiative.

Dans le département de l’Allier, ce sont 11 841 personnes qui se sont déplacées pour participer au vote. Déduction faite des bulletins nuls ou blancs, le nombre de suffrages exprimés s’élèvent à 11 630 décomptés comme suit :

Martine AUBRY                   : 2993 voix

Jean-Michel BAYLET         : 130 voix

François HOLLANDE        : 5074 voix

Arnaud MONTEBOURG   : 2212 voix

Ségolène ROYAL               : 769 voix

Manuel VALLS                    : 452 voix

Les résultats du scrutin dans l’Allier suivent la tendance nationale et placent François Hollande et Martine Aubry en tête de cette désignation citoyenne. Arnaud Montebourg arrive en 3è position, suivi par Ségolène Royal, Manuel Valls et Jean-Michel Baylet.

Fidèle soutien de Ségolène Royal, j’ai activement mené campagne à ses côtés et j’ai ardemment défendu ses idées et ses propositions pour une République du respect, un ordre social juste et une participation active des citoyens. Comme toute l’équipe de la « Ségosphère », j’ai bien sûr ressenti, au soir de la proclamation des résultats, un sentiment de déception. Toutefois, la bonne tenue de ces primaires et le socle commun qui réunit tous nos candidats me laissent très optimiste pour la suite et c’est sans état d’âme que je serai derrière le ou la candidate que les français désigneront dimanche prochain pour refaire de la France un pays consolidé avec une vraie justice sociale et battre enfin Sarkozy.

 

J’ai souhaité m’adresser, au travers du réseau de Désirs d’Avenir, à toutes celles et tous ceux qui ont porté la campagne de Ségolène sur le terrain et partagé cette belle aventure des Primaires.. Vous trouverez ci-après mon message..

Chers Amis, Chères Amies,

Au soir du 1er tour de cette primaire citoyenne, nous n’avons pu sentir qu’un mélange d’intense satisfaction et de profonde déception.

Il n’y a pourtant qu’un perdant à cette primaire, c’est Nicolas Sarkozy. Grace à la mobilisation de tous, ses chances de prolonger son quinquennat se sont considérablement amenuisées. Il y a aussi six gagnants à cette primaire. Tous les candidats, socialistes et radicaux, ont su montrer à la France l’image de personnalités compétentes, responsables, aptes à débattre dans la dignité et prêtes à changer la France. Les débats télévisés ont battu des records d’audience (près de 5 millions de télespectateurs). Malgré cela, jamais je n’aurais pensé qu’autant de Français (près de 3 millions) viendraient se déplacer sous la pluie pour désigner le candidat de gauche capable de battre Nicolas Sarkozy. Le flux joyeux des Français de tout âge et de toute origine qui circulaient dans les bureaux de vote nous a redonné à tous un immense souffle d’espoir. L’espoir d’une France qui se réconcilie avec la politique, l’espoir d’un sursaut citoyen face à la politique de Nicolas Sarkozy.

Cet espoir a cependant un goût amer pour nous tous depuis dimanche, puisque Ségolène Royal, la candidate que nous soutenons, n’a pas rencontré l’adhésion des Français à la hauteur de ce que notre formidable campagne de terrain laissait espérer. Si nous n’avons pas gagné la bataille des primaires, reconnaissons néanmoins que Ségolène Royal a triomphé dans la bataille des idées: la création d’une Banque Publique d’Investissement, l’interdiction des licenciements boursiers, la réforme bancaire, l’encouragement de la croissance verte et des emplois verts, … La liste est longue des idées de Ségolène Royal qui, d’abord moquées, ont finalement été largement intégrées dans le programme des socialistes ou dans le discours des candidats. Parmi ces idées qui ont transformé le Parti Socialiste ces dernières années, il y a le concept des primaires, que Ségolène Royal a porté à bout de bras depuis 2007. Nous pouvons être fiers du travail accompli. Nous pouvons maintenant regarder l’avenir avec confiance, car demain ne se fera pas sans Ségolène Royal. La gauche aura besoin d’elle pour gagner et nous serons à ses côtés pour mener le combat de la campagne présidentielle et faire triompher le candidat issu des primaires citoyennes face à Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen.

A ce titre, je salue le choix de Ségolène Royal d’appeler au rassemblement derrière François Hollande. En ces temps difficiles, les hommes et les femmes de gauche ont le devoir de s’unir derrière la seule personnalité capable de triompher face à Nicolas Sarkozy et d’offrir un projet de changement de notre société inégalitaire. Ségolène Royal montre par cette attitude digne et respectueuse qu’elle ne souhaite à personne de subir la désunion de son camp comme elle avait eu à le surmonter en 2007.

François Hollande est aussi le seul à s’être engagé fermement à intégrer les propositions de Ségolène Royal dans son programme: engagement en faveur de la croissance verte, lutte pour la moralisation de la vie politique et le non-cumul des mandats, actions contre les licenciements boursiers, réforme bancaire. Ségolène Royal n’a pas gagné la bataille des primaires mais elle a gagné les deux batailles qui valent le plus d’être menées: celle des idées et celle de la responsabilité.

 

Primaires 2ème tour

Primaires citoyennes : le 2ème tour, c’est dimanche 16 octobre

Nous devons confirmer la belle campagne que nous avons tous menée derrière nos candidats et amplifier le taux de participation pour le second tour qui aura lieu dimanche prochain.

Nous devons tous voter et faire voter massivement dimanche 16 octobre pour conforter le score de notre candidat (e) qui portera haut et fort les valeurs de la gauche aux prochaines élections présidentielles.

Tout le monde peut voter. Il suffit d’être inscrit sur les listes électorales.